De denses forêts vierges, des rizières verdoyantes, des chutes d’eaux puissantes et une riche histoire se combinent pour faire de Palakkad un destination touristique passionnante. La ville, qui repose au pied des Ghats occidentaux, est le grenier de l’État du Kerala. Ses terres fertiles ont aussi été le terrain de plusieurs batailles légendaires contre le régime britannique. La nature est ici plus que généreuse, les forêts denses de Palakkad abritent de magnifiques espèces de faune et de flore. C’est pourquoi,  parcourir les réserves naturelles, les parcs nationaux et les sanctuaires ornithologiques est une expérience inoubliable.

Entre le fascinant Sanctuaire des Paons de Mayiladumpara, où vous avez toutes les chances de croiser un ou plusieurs paons en train de parader dans toute leur splendeur, et la Réserve Naturelle de Parambikulam, où il n’est pas rare de voir roder des tigres près des points d’eau, Palakkad vous permet d’observer la nature de près. Le nom de Palakkad provient de « pala » (un arbre, le quinquina d'Inde) et « kadu » (forêt) car effectivement, la région était autrefois couverte de quinquina d'Inde aux fleurs à la douce senteur.

Palakkad a une riche histoire : d’après William Logan, l’auteur du « Manuel Balabar » , la dynastie Pallava de Kanchi (275-897) aurait envahi Malabar au cours des IIème et IIIème siècles. L’un de leurs quartiers généraux s’appelait « Palakada » et pourrait être l’actuel Palakkad. En 1757, le Zamorin de Calicut envahit Palakkad ; le Raja de Palakkad a alors demandé l’aide de Hyder Ali de Mysore. Après avoir permis au Raja de gagner, Hyder Ali prit le contrôle de la région de Palakkad avec son fils, le Sultan Tipu. Ce pan de l’histoire a laissé des traces dans le Fort de Palakkad, qui a ensuite été témoin de plusieurs batailles entre les rois de Mysore et les Britanniques.

Une brèche de 40 km dans les montagnes, connue sous le nom de Palakkad Gap (le Col Palakkad), donne accès à Palakkad. C'est par ce col que de nombreux colons sont venus s'installer et que le commerce des épices a prospéré. Cette influence multiculturelle se retrouve dans ses temples et ses palais. Aujourd'hui encore, Palakkad est un pot-pourri de cultures, et certains des meilleurs musiciens carnatiques (musique traditionnelle de l’Inde du Sud) sont originaires de cette région.

* This embed is a third party content and available in English only.

Button
Réserve de tigres de Parambikulam

Réserve de tigres de Parambikulam

La réserve de Tigre de Parambikulam, précédemment appelée Réserve...

Les Chutes de Dhoni

Les Chutes de Dhoni

Les chutes Dhoni, dans le village éponyme, sont un lieu idéal pour...

Palakkad Fort

Palakkad Fort

Le fort de Palakkad est situé au cœur de la ville de Palakkad et est...

Jardins et barrage de Malampuzha

Jardins et barrage de Malampuzha

Le jardin de Malampuzha est une merveille architecturale fascinante...

Coimbatore

Coimbatore

À l'orée des Ghâts occidentaux inscrits au Patrimoine mondial de...

Wayanad

Wayanad

Réunissant des plantations de café, de cardamome et de thé qui...

Thrissur

Thrissur

Souvent considérée comme la capitale culturelle du Kerala, Thrissur...

kochi

kochi

Incroyable pot-pourri d'art, de culture, de nourriture, de carnavals...